Qu'est-ce que
la pédagogie ?
 
"Vous faites quoi
à la MPM ?"

Septembre Octobre 2021

 

Samedi 9 octobre, de 9 h à 17 h 30,

la Maison de la Pédagogie de Mulhouse vous invite

à venir fêter, au Moulin Nature de Lutterbach,

son 5e anniversaire et les 100 ans de l’Éducation nouvelle

 

Nous y voilà enfin… ou presque !

Cela fait maintenant un an et demi que nous préparons ce double anniversaire et que nous n’arrêtons pas de jouer au chat et à la souris avec le coronavirus. Initialement prévue pour le 10 avril, puis envisagée fin mai ou début juin, cette manifestation, que nous voulons festive, doit avoir lieu dans le respect des règles sanitaires en vigueur le 9 octobre prochain. Plus d'infos ici !

 

Un double anniversaire qui a du sens

Il y a eu 100 ans, en août dernier, que se créait la Ligue internationale pour l’Éducation nouvelle lors du Congrès de Calais. Et il y a maintenant un peu plus de 5 ans que la Maison de la Pédagogie s’est ouverte au public : c’était en février 2016. Nous voulons fêter dignement ces deux anniversaires et créer un lien entre eux, en partant de la formule prononcée par Loïc Chalmel lors de la manifestation d’ouverture de la MPM : "La MPM, un lieu pour réinventer l’Éducation nouvelle".

L'Éducation nouvelle est un mouvement incarné par de grands pédagogues aux noms très connus, comme Freinet, Montessori et Steiner, et qui ont tous remis en cause l’École et l’éducation de leur temps. Ce mouvement d’Éducation Nouvelle, s’inscrivant pleinement dans son époque, est marqué par la conviction que l’éducation garantira la paix entre les peuples par la formation d’individus autonomes et responsables, en s’appuyant sur les conceptions alors nouvelles de l’élève et de l’enfant comme êtres à part entière.

Cependant, ce mouvement, tout grand et unitaire qu’il nous paraît, est en réalité bien hétérogène et cantonné à la périphérie du système éducatif, dans et hors l’École et ce jusqu’à aujourd’hui. L’École, au fil de ces décennies, est restée largement imperméable aux idées novatrices de l’Éducation nouvelle, malgré le développement de nouvelles données dans le domaine de l'éducation, telles que les apports de la recherche en sciences cognitives, sciences de l’éducation, sociologie, psychologie du développement… Elle est restée fondamentalement un lieu de reproduction sociale et de renforcement des inégalités scolaires.

Pourtant, les profondes mutations du monde actuel, urgence climatique, dégradation de la biodiversité, révolution numérique, montée des intégrismes, de l'obscurantisme et du populisme, constituent des bouleversements dont l'ampleur n'est pas sans rappeler ceux que connurent les fondateurs de l’Éducation nouvelle après la Première guerre mondiale. Vient s’y ajouter la crise sanitaire que nous vivons actuellement qui a cruellement remis les inégalités au premier plan et les a aussi accentuées.

 

C’est pourquoi, à l’occasion de ce double anniversaire, la MPM propose de réfléchir à la nécessité d'inventer une "nouvelle" Éducation nouvelle pour permettre à chacun d’accéder aux savoirs et à la culture et de développer au maximum ses potentialités.

Ne pouvant rester indifférente à une situation qui laisse trop de jeunes au bord du chemin censé les conduire vers l’affirmation de soi, dans la construction et le partage d’un "commun" et l’émancipation individuelle et collective, la MPM a décidé de prendre la question de l’inégal accès des élèves aux savoirs et à l’autonomie comme grand axe de réflexion lors de sa manifestation anniversaire.

 

INVENTONS :

LA "NOUVELLE" EDUCATION NOUVELLE

Rencontre-débat 

Samedi 9 octobre 2021

9h-17h30

Lutterbach

Veuillez vous inscrire pour pouvoir y accéder

En savoir plus... 

 
 

 Un double anniversaire tourné vers l’avenir de la pédagogie, de l’éducation et de l’école

 Nous proposons d’aborder cette question sous trois aspects : le lien social dans la pédagogie, les effets de la forme scolaire et la notion d’autorité articulée à celles d’auteur et d’autonomie.

L'École, un des lieux de construction du lien social, à la fois dans sa fonction d'intégration et d'enrichissement culturel, est confrontée au paradoxe de viser l'égalité des individus tout en valorisant leurs différences. Alors qu’est-ce qu’un vrai lien, un "lien qui libère" ? Oui, l’École peut instaurer et cultiver des liens bénéfiques et constructifs, dans les relations élèves – enseignants, enseignants – familles, et entre les élèves eux-mêmes.

Dans sa configuration actuelle, la forme scolaire a plus de cent ans : elle organise le découpage du temps, la structure des locaux, le regroupement des élèves, le système d'évaluation, la juxtaposition des  disciplines scolaires, la distinction entre savoirs scolaires et savoirs de la vie… Quels sont ses effets sur les apprentissages des élèves et la construction de soi ?

L’autorité ne produit pas inévitablement de la soumission et pas davantage une inégalité ressentie et vécue avec résignation. Si l’autorité est articulée aux notions d’auteur et d’autonomie, l’École peut être le lieu où chacun apprend à devenir auteur, dans de nombreux sens du terme, et ainsi être une École véritablement émancipatrice.

Nous inviterons le public et les intervenants (acteurs locaux, représentants de mouvements pédagogiques ou de structures proches de l’Éducation nouvelle) à venir apporter leurs réflexions sur ces aspects, en prenant en compte les différentes orientations qui seront exprimées, sans en privilégier l’une par rapport aux autres, dans le respect des valeurs et fondements de la MPM.

Nous avons l’ambition que les réflexions de cette manifestation ouvrent sur des propositions d’actions à l’échelle locale. Il nous semble, en effet, que l’on ne peut pas en attendre moins de cette journée placée sous le signe de l'invention d'une "nouvelle" Éducation nouvelle.

Ainsi, notre manifestation, initialement prévue le 10 avril, peut-elle être considérée, à son niveau, comme une anticipation du lancement du mouvement « Convergences pour l’Éducation nouvelle », le 3 juillet dernier, à Calais, à l’occasion du centième anniversaire de la naissance de l’Éducation nouvelle. Elle entre aujourd’hui en résonance avec le mouvement créé à l’initiative de huit mouvements pédagogiques et d’éducation populaire. Ȧ Mulhouse à l’échelle locale, comme à Calais aux échelles nationale et internationale, l’objectif est le même : rassembler et mettre en synergie les expériences, les acquis et les envies de celles et ceux qui veulent promouvoir une éducation en prise directe avec les défis de notre temps.

 Pour en savoir plus sur la journée du 9 octobre et s'inscrire avant le 27 septembre. Un dossier plus complet sur la manifestation est en cours de réalisation.

 

La MPM n’oublie pas pour autant de puiser dans les ressources du patrimoine pédagogique

« Inventer une nouvelle Éducation nouvelle » n’a de sens qu’en s’appuyant sur les apports de l’Éducation nouvelle elle-même. Depuis maintenant un peu plus de trois ans, la MPM (en partenariat avec le Rezo !) propose d’aller à la rencontre des pédagogues qui ont été à l’origine de ce mouvement. Ces rencontres (dont on trouve les traces sur le site de la MPM) montrent régulièrement l’actualité de ces grandes figures de la pédagogie.

Le lundi 27 septembre de 18 h 30 à 20 h 30, c’est Pestalozzi qui ouvre la nouvelle saison. Disciple de Rousseau, il peut être considéré, avec plus d’un siècle d’avance, comme l’un des précurseurs de l’Éducation nouvelle. Comme Paul Robin ou Janusz Korczak, c’est dans un orphelinat, avec des enfants abimés par la vie, qu’il a développé des conceptions et des pratiques éducatives en rupture avec celles de son époque… et toujours capables, aujourd’hui, de faire de l’école un lieu d’accueil ouvert à celles et ceux qui en sont les plus éloignés ( la trace de la rencontre ici ).

Et puis, le lundi 11 octobre, de 18 h 30 à 20 h 30, dans le cadre de l’atelier « Éducation et citoyeneté » (en partenariat avec le Rezo! et l’ICEM68), un échange autour d’un autre grand pédagogue, Paulo Freire et du « pouvoir d’agir ».

Se donner le pouvoir d’agir… par exemple pour « inventer une nouvelle Éducation nouvelle »…

 

 Ȧ lire aussi sur le site : la trace de la rencontre-débat du 17 juin avec Benoît Falaize sur « La diversité culturelle dans l’école, aujourd’hui : source de tensions ou source de richesses ? »

 

 

  • Pour s’inscrire aux ateliers, pour contacter la MPM…  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

 Nos partenaires, nos soutiens