Rentrée 2020-2021 à la Maison de la Pédagogie : Entre distanciation physique et distanciation pédagogique…

Qu'est-ce que
la pédagogie ?
 
"Vous faites quoi
à la MPM ?"

En cette rentrée placée sous le signe du covid 19, marquée par le port du masque et le respect de la distanciation physique, le décalage est grand entre ce que vivent au quotidien les différents acteurs de l’éducation et ce que propose la MPM. Ȧ tel point que l’on pourrait presque parler de deux planètes pédagogiques différentes.

Alors qu’enseignants et éducateurs sont amenés, plus que jamais, à "agir dans l’urgence, décider dans l’incertitude" (pour reprendre le titre d’un ouvrage de Philippe Perrenoud paru en 1996), la MPM invite à une réflexion tous azimuts sur les pratiques et les conceptions pédagogiques qui sont la marque de l’association depuis sa création en octobre 2015.

Les activités au programme de cette rentrée totalement atypique s’inscrivent donc à la fois et dans la continuité des orientations définies à la fin de la précédente saison et dans la prise en compte des contraints sanitaires du moment (c’est-à-dire avec une part d’incertitude). Mais, dans cette période de régression pédagogique imposée par le respect des "gestes barrières", la MPM entend poursuivre la mise en place de rencontres dans une démarche que l’on pourrait qualifier de distanciation pédagogique.

Où en est-on avec l’enseignement et l’éducation à distance ?

C’est la suite du questionnement initié par la MPM au printemps dernier, et dont se sont faits l’écho les précédents billets de juin et de juillet-août. Les résultats de l’enquête sur l’expérience de l’enseignement à distance pendant le confinement  ont été connus trop tard pour pouvoir donner lieu à une rencontre à la fin de la précédente année scolaire. Mais promesse est tenue, en deux temps.

Après le confinement, continuité ou discontinuité pédagogique ?

La prise de distance s’est faite en deux temps : d’abord par la réflexion individuelle, au moment de la réponse individuelle au questionnaire ; ensuite avec le traitement de l’ensemble des réponses, qui a permis de dégager plusieurs grands sujets de réflexion, parmi lesquels l’importance du lien dans la relation pédagogique, la place de l’outil numérique dans l’enseignement à distance, les retombées sur l’organisation de la classe, les attentes vis-à-vis de l’institution.

Ce sont ces sujets qui sont au centre de la rencontre-débat du jeudi 1er octobre, au lycée Roosevelt. L’occasion de faire ensemble le point sur les acquis d’une expérience hors norme avec le recul supplémentaire apporté par les deux mois de vacances estivales. Faire le point sur les éventuels changements introduits dès cette rentrée et, peut-être, formuler des souhaits, esquisser des projets à plus long terme…

À la rencontre des grands pédagogues : Les "grands pédagogues" et nous  

 

Lundi 21 septembre2020-
de 18 h à 20 h30

à la Maison des Associations 

62 rue de Soultz

Bourtzwiller

 

Rencontre-débat

Après l'expérience de l'enseignement pendant le confinement : continuité ou discontinuité pédagogique...?

jeudi 1er octobre 2020
 à 18 h 30
au lycée Roosevelt
17 bd du Pt Roosevelt
(parking place du marché)
 

 
Veuillez trouvez ci-dessous

le lien vers la synthèse des résultats du questionnaire

 Cet autre lien vers la page de libre expression vous donne la parole sur le sujet :

lien vers votre page d'expression

 

Invitation
Visio-conférence Enseigner et éduquer à distance : potentialités et limites des usages du numérique
par
Bruno DEVAUCHELLE

Lundi 12 octobre

à 18 h 30

en Visio-conférence

Avec le partenariat du Crédit Mutuel des Enseignants

 

en savoir plus....

Potentialités et limites du numérique dans l’enseignement et l’éducation à distance

La réflexion sur la place du numérique dans l’enseignement et l’éducation à distance se poursuit et s’approfondit, une semaine et demie plus tard, avec la conférence que la MPM organise chaque automne avec le CME. Cette année, il a été fait appel à Bruno Devauchelle, auteur de Eduquer avec le numérique (ESF, 2019) et rédacteur d'une "chronique du confinement" dans l’Expresso du Café pédagogique. Son expérience et ses analyses en font un des meilleurs connaisseurs des usages et des perspectives du numérique à l’école et, plus largement, dans une société de la connaissance.

Mais, compte tenu des contraintes imposées aux réunions publiques, cette conférence du lundi 12 octobre se déroule à distance, en trois temps :

  • début octobre, mise en ligne d’une courte vidéo du travail de B. Devauchelle, à la suite de laquelle chacun peut faire part de ses questions à l’intervenant ;
  • visioconférence le 12 octobre, suivie depuis son domicile ou depuis le Carré des associations pour un public restreint invité à échanger avec l’intervenant ;
  • par la suite, possibilité de visionner l’enregistrement vidéo de la soirée.

Une modalité qui permet d’aborder à distance et de façon distanciée les enjeux pédagogiques, sociaux, culturels de pratiques d’enseignement-apprentissage qui ont fait brutalement irruption dans le champ de l’éducation au printemps 2020, et qui suscitent autant d’intérêt que d’appréhension.

Ȧ quoi cela sert-il d’aller à la rencontre des "grands pédagogues" ?

Voilà une question à poser aux personnes qui, depuis le printemps 2018, participent à ces rencontres mensuelles, très assidûment pour certaines d’entre elles, de façon beaucoup plus irrégulière pour d’autres. Inutile de citer ici tous les "grands" pédagogues rencontrés grâce aux petites vidéos documentaires réalisés il y déjà quelques temps par Philippe Meirieu ou en échangeant directement avec des praticiens des pédagogies Freinet, Montessori, Steiner ou de la pédagogie institutionnelle. Jusqu’à ce que la dernière rencontre, celle du 22 juin, permette de découvrir la pratique d’une participante de la première heure, co-animatrice d’un dispositif ULIS dans un collège mulhousien.

Dans un article de l’Expresso du Café pédagogique du 25 août, P. Meirieu rappelait l’intérêt de connaître les grandes figures du patrimoine pédagogique et éducatif mondial. Les rencontres organisées par la MPM et le Rezo n’ont rien d’un cours magistral. Elles sont surtout l’occasion d’échanges réciproques de savoirs et de pratiques entre les participants, à partir d’un questionnement qui permet de dégager les apports de celles et ceux que l’on nomme "grands pédagogues".

Aucun grand nom à l’ordre du jour de la rencontre du lundi 21 septembre, à la Maison des associations de Bourtzwiller qui se propose à la fois de faire le point sur les apports de cette mise à distance de son expérience pédagogique et de décider collectivement des suites à donner à ces rencontres.

D’autres dates à retenir…

… avec ou sans distanciation physique, mais toujours en privilégiant la distanciation pédagogique, c’est-à-dire en invitant chacun(e) à "faire un pas de côté" et venir partager ses convictions, ses doutes, ses interrogations, ses envies en matière de pédagogie et, plus largement, d’éducation :

  • le mercredi 18 novembre, la MPM tiendra son Assemblée générale annuelle : l’occasion pour toutes et tous, adhérent(e)s ou non, de contribuer à la définition des orientations de l’association, à court et moyen termes ;
  • le jeudi 26 novembre, doit enfin avoir lieu la rencontre-débat animée par Jean-Luc Denny, sur le débat à l’école… et ailleurs. Une rencontre qui aurait dû avoir lieu en avril, puis en mai, mais qui a dû être reporté à deux reprises pour cause de confinement. Espérons que cette fois-ci sera la bonne !
  • le samedi 10 avril 2021, la MPM fêtera le 5e anniversaire de son ouverture en même temps que les 100 ans de l’Éducation nouvelle. Une manifestation qui permettra à la MPM d’inscrire ses activités e ses projets dans la longue duré, entre passé, présent et avenir de la pédagogie et de l’éducation.

D’autres rendez-vous sont en préparation… Par ailleurs, rappelons que la MPM est ouverte à toute proposition ou à toute demande cohérente avec les fondements et valeurs de l’association.

 

À signaler …

La parution de deux récentes ouvrages chez ESF Sciences Humaines pour nourrir la réflexion et ouvrir le champ des possibles quand les barrières sanitaires et pédagogiques auront été levées :

  • Maria Montessori et Célestin Freinet : Voix et voies pour notre école, par Bérengère Kolly et Henri Louis Go ;
  • Construire ensemble l’école d’après, par Sylvain Connac, Jean-Charles Léon, Jean-Michel Zakhartchouk.

En rappelant que, l’an dernier,  Bérengère Colly est intervenue dans le cadre de la rencontre-débat sur Maria Montessori, en novembre 2019 et que Sylvain Connac a animé la colloque SGEN sur la coopération à l’école, en janvier 2020.

Pour réagir ou  contacter la MPM : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 Nos partenaires, nos soutiens